Allons-y...gayment!

L'homosexualité produit un large champ lexical dans la langue argotique et l'anglais n'y fait pas exception, comme vous pourrez le constater en consultant fag et queen . Le tout premier mot à connaître est bien sûr gay et il est bon de rappeler qu'il n'a plus du tout de connotation péjorative puisqu'on parle même de gay pride. Le mot ne relève plus de l'argot. Sachez que le contraire est straight exactement comme dans straight ahead (tout droit).
Du temps du théâtre élisabethain, les femmes n'avaient pas le droit de jouer et les rôles féminins, le plus souvent burlesques, étaient tenus par des hommes déguisés tel que cela est dépeint dans le sur-Oscarisé Shakespeare in Love ou encore dans Le Songe d'une nuit d'Eté. C'est ainsi que joyeux et travesti commencèrent à voir leur sens se rapprocher dans le terme gay.

Mais en vieil anglais, gay signifie bien joyeux. Dans Retour à Howard's End, Mr Wilcox (Anthony Hopkins) retrouve lors du mariage de sa fille, bien malgré lui, Mme Bast, une ancienne prostituée qu'il fréquentait lorsqu'il était à l'île de Chypre alors qu'il était marié. La jeune femme, un tantinet saoule, le reconnaît et s'exclame: "Oh! You don't recognise me! We had an old gay time!" tandis que Wilcox s'enfuit.

Entre gay-joyeux et gay-homo, on peut trouver au détour d'un vieux dictionnaire d'anglais, s'il est suffisamment poussiéreux, un sens transitoire de libre, libéré. He leads a gay life: il vit une existence libérée (il a plusieurs maîtresses, il baisouille à droite, à gauche).