I don't give a...about it

Le triptique "I don't give a damn about it", "I don't give a shit about it" et "I don't give a fuck about it" donne une jolie illustration du fait que l'argot prend ses sources soit dans le sexe (fuck), soit dans la scatologie (shit), ou bien encore dans la religion (damn). Ces trois expressions acceptent communément "Je m'en fous", "Je m'en tape", "Je m'en contrefous" comme traductions possibles. A noter qu'elles ont été rangées par ordre de vulgarité croissante: celle avec damn passe déjà pour pimentée alors que celle avec fuck est carrément obscène.





 

Quant au film à citer, rien de mieux qu'Autant en Emporte le Vent (Gone with the Wind). La scène est anthologique : Scarlett a poussé Rhett au bout du supportable par son comportement (j'ai pas dit Hélène avec les garçons) et Rhett décide de partir définitivement. Tandis qu'il atteint la porte, Scarlett le retient du mieux qu'elle peut et s'écrit de sa petite voix aiguë

Scarlett : But without you, what will I do, what will I become, what can I do ?
Rhett : (calme) Frankly, Madam, I don't give a damn.