The Talented
Mr Ripley

Titre français: Le Talentueux Mr Ripley
Année: 2000
Réalisateur: Anthony Minghella
Genre: thriller psychologique BCBG
Nationalité : américaine

Personnages: Tom Ripley (Matt Damon), Marge Sherwood (Gwyneth Paltrow), Dickie Greenleaf (Jude Law), Meredith Logue (Cate Blanchett), Peter Smith-Kingsley (Jack Davenport), Freddie Miles (Philip Seymour Hoffman), Alvin McCarron (Philip Baker Hall)

L'histoire: En 1956 aux Etats-Unis, Tom Ripley remplace au pied levé un ami pianiste à une réception où il rencontre le couple Greenleaf auprès duquel il se fait passer pour un diplômé de Princeton. Pour cela, Tom doit prétendre connaître leur fils Dickie parti goûter la dolce vita à Montgibello en Italie. Immédiatement, le père propose à Dickie une grosse somme d'argent pour aller en Italie convaincre Dickie de revenir sur le nouveau continent. En réalité, Tom n'est pas du tout de ce milieu social et malgré ses réticences (comment parler à Dickie qu'il n'a jamais rencontré ?!), il se laisse embarquer dans cette aventure. Effectivement, il ne tarde pas à rencontrer Dickie et sa charmante compagne Marge et gagne très vite leurs faveurs et leur amitié, au point de se faire héberger chez Dickie.

Tom a tout psychologiquement et matériellement pour être heureux mais c'est sans compter sur Freddie le pote hostile, Meredith la casse-pied qui tombe toujours mal ou encore sa fascination pour Dickie et tout ce qu'il possède...

Scène anthologique: Un total changement de rythme s'opère dans l'histoire au moment de la scène de la barque. A son issue, le spectateur comprend qu'il n'assiste pas à un mélo romantique mais que le suspens va devenir de plus en plus pressant.

Réplique anthologique:
Le comportement de Tom Ripley s'explique par sa "confession" dans la scène finale
"It's better to be a fake somebody than a real nobody."

A noter : Il s'agit de l'adaptation du roman éponyme de Patricia Highsmith (après Soleil Levant avec Alain Delon). Quelques différence à signaler : dans le roman, Dickie est passionné de peinture tandis que le jazz prévaut dans le film (pour notre plus grand plaisir) ou encore Marge est foncièrement antipathique envers Tom dans le roman. Enfin, le personnage de Meredith (Cate Blanchett révélée par Elisabeth) est inventé de toutes pièces : c'est un véritable personnage de comédie qui allège l'atmosphère.

Ce film est cité dans le dictionnaire pour les expressions :