Fag

Voilà un mot riche de sens et dont l'etymologie est plutôt controversée. Fag serait l'apocope (ciné--->cinéma) de faggot mais quand vous dites à un anglophone que faggot = bundle of sticks (fagot de bois), il vous rit au nez puisque a faggot, pas d'ambiguïté, c'est un pédé. Mais on entend tout aussi bien a fag (plus américain) : on ira faire un tour du coté de hag et/ou on lira la phrase anthologique associée à The Birdcage. Du reste, un tour de browser du côté de gay ne peut qu'oeuvrer à votre culture générale en vous révélant l'origine possible du mot ou on ira lire l'article queen.

A fag, tout court, désigne également une cigarette. A cig est vraiment vieux jeu et on ne l'entend guère que dans la bouche de Miss Blanche Dubois dans A Streetcar named Desire. Reste le verbe to fag qui signifie cloper, tout naturellement.

Il y a aussi l'expression courante What a fag ! qui signifie Quelle corvée!. A ne pas confondre avec What a drag!. Enfin, a fag désigne le jeune sixième qui est bizuthé par les terminales à l'internat et doit effectuer les corvées communautaires à leur place...parfois d'ordre sexuel (pratique du fagging au XIXème siècle dans les internats anglais). Mais avec tant de sens, pourquoi en est-on venu donc à fag = pd ? Les explications sont multiples et incertaines.

  1. Du 6ième bizuthé dans un internat à l'homme humilié par d'autres hommes, il n'y a qu'un pas.
  2. Faggot était une insulte envers une femme au XVIème siècle
  3. Au début du siècle en Angleterre, fumer pour un homme pouvait faire très chic, précieux voire efféminé.
  4. Les homosexuels au moyen-âge (appelés sodomites à l'époque) étaient brûlés vifs sur un bûcher constitué de bundles of sticks.

Ces explications sont tirées de When a drag is not a car race Jeff Fessler, Karen Rauch publié chez Simon & Schuster New York. Hilarant et instructif.