Cock -----> bestiaire

Respect the Cock, Tame the Cunt

Tel est le credo de Franck Mackey dans Magnolia (Respectez la bite, domptez la chatte). Jolie métaphore puisque cock = rooster = coq. Bien sûr, cock sucker est à deux pas dans un champ lexical aussi riche. Si vous désirez connaître une appelation contrôlée empruntée à un autre niveau de langage, allez donc faire un tour de navigateur du côté de Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le....

Mais vu que l'ombre du grand Fred hante ce site, un extrait d'un livre relativement récent (1997) doit être faite :

"Phonétiquement Hitchcock ressemble à "itch cock" qui se traduit littérallement par "pénis qui démange". L'argument peut sembler fumeux et pourtant. [...] La vie d'Hitchcock se résumait peut-être à cela : l'histoire d'un homme obsédé, frustré, refoulé, que le sexe démangeait constamment et qui, à défaut d'assouvir son désir, s'est transcendé dans sa création." in Alfred Hitchcock de Serge Kaganski, éd. Hazan.

A ce niveau-là, vous vous devez d'aller voir le Bestiaire : tous les animaux faisant l'objet d'une expression (She's a fox, He thinks he's a stud, it rains cats and dogs) y sont répertoriés. Enfin, la parité est de mise donc une page est également consacrée à Cunt.