North by Northwest


Titre français : La Mort aux Trousses
Année : 1959
Réalisateur :Alfred Hitchcock
Genre : aventure avec beaucoup d'humour
Nationalité : américaine



Personnages : Roger Thornhill (Cary Grant), Eve Kandall (Eva Marie Saint), Leonard (Martin Landau), Mother (Jessie Royce Landis), Vandamm (James Mason)

L'histoire : En pleine conversation avec des amis dans un pub, Roger Thornhill se lève pour aller téléphoner. Et c'est assez pour les deux malfrats à l'entrée pour le prendre pour Mr Kaplan, justement appelé par le serveur au même moment, et à le kidnapper. C'est alors le début d'une aventure riche en rebondissements où Thornhill est confronté à une police incrédule puis hostile, ainsi qu'à des ravisseurs qui veulent sa mort. Sans compter sur la ravissante Eve Kandall (blonde hitcockienne par excellence) qui prétend vouloir l'aider mais au comportement ambigu.

Scène anthologique : Ici, deux scènes sont restées anthologiques. Tout d'abord, lorsque Roger Thornhill a rendez-vous avec Kaplan sur une route déserte dans l'Indiana, à une heure et demi de bus de Chicago et attend. Il scrute tous les détails, voitures qui passent, avion dans le ciel, jusqu'à l'arrivée d'un homme, visiblement de la campagne, qui attend le bus. Roger s'approche, échange quelques mots, pensant qu'il s'agit de Kaplan, mais celui-ci infirme cette intuition. Juste avant de monter dans le bus, le campagnard commente devant l'avion qui jette de l'insecticide :
That's funny, that plane's dustin' crops where there ain't no crops.
Et en effet, dès que Roger se retrouve seul, l'avion fonce sur lui et lui tire dessus. Mais c'est sans compter sur la ruse de Roger Thornhill...
Egalement, à mentionner, la scène de poursuite finale, dans le Mont Rushmore. Vous savez, cette montagne dans le Dakota du Sud, à Rapid City, où les premiers présidents américains sont sculptés. On raconte qu'Hitchcock avait tourné cette scène avant même que le script fut terminé et que l'histoire soit complète.

Réplique anthologique : Peut-être celle de la mère de Thornhill, qui l'accompagne au début de ses aventures, et qui croit peu les histoires de kidnapping et de tentative d'assassinat de son fils. La mère et le fils se retrouvent dans l'ascenseur d'un hôtel luxueux et Thornhill fait signe à sa mère que ses deux ravisseurs qui ont voulu le tuer (et viennent juste de lui signifier par téléphone qu'ils ont l'intention de recommencer immédiatement) sont les deux hommes juste à côté. Elle se tournent vers eux et leur dit :

You men aren't REALLY trying to kill my son, are you ?



Les deux hommes n'ont pas d'autres alternatives que de rire, ce qui provoque l'hilarité générale dans l'ascenseur. A l'arrivée, Roger Thornhill profite de la bonne humeur pour s'exclamer Ladies first ! et s'enfuit.

Ce film est cité dans le dictionnaire pour les expressions: chaser
gassed
red herring
tipsy